Trail du buis, aux Baronies, dans la Drôme

Une magnifique région, une délicieuse paella, de sublimes parcours, une météo idéale, quelques savoureuses bières et vin, un barbecue royal le tout accompagné d’un groupe de copains adorables résume en peu de mots ce fantastique WE drômois SMAien.


Samedi après-midi, me voilà chargée de 22 dossards et 22 bouteilles, c’est parti pour le Trail de la Drôme ! Au retrait, on me dit que malheureusement nous ne ferons pas partie des 3 premiers clubs les plus représentés, à quelques places près… c’est dommage mais je leur réponds illico qu’on sera sans aucun doute le top one pour l’ambiance conviviale de notre groupe. Après tout, je pense bien que c’est le plus important ! Plus une minute à perdre, je dois rejoindre Rachel et Bruno pour faire les courses du WE : prévoir la paella et le petit dej’. Pierre s’occupe de nous concocter des viandes succulentes de la boucherie de Viols pour notre barbecue pantagruélique du dimanche midi.


Le soir, les SMAiens arrivent au compte-goutte, guidés les uns après les autres au téléphone… et oui, c’est un coin bien pommé Rousset-les-vignes !
Bruno s’attaque à la Paella, installé dans le garage, c’est un sacré spectacle, en ronde tous autour de lui. On sirote tous notre apéro en attendant tout le monde puis l’heure sonne « A table !!! ». Les paellas sont dressées, elles sont majestueuses !  Bruno reçoit un tonnerre d’applaudissements. On se régale ! S’en suit quelques douceurs pour terminer le repas puis aussitôt dit aussitôt fait, en deux temps trois mouvements, la table est débarrassée, remplacée par le petit dej’, les heures de réveils et départs sont fixés et tout le monde rejoint sagement sa tente.
Une bonne dose de paella et peu d’heures de sommeil, ça pique un peu au réveil mais on est bien tous motivés! On déjeune tous ensemble, l’ambiance est super dès l’aube! 6h15 : lumières éteintes, portes fermées, en route pour Buis les baronnies ! Une bonne demi-heure de route rendors la plupart d’entre nous.


Débarqués dans les baronnies, tout se passe très vite, les 42 et les 32 partent de leur côté, leur départ est imminent 7h30. Petit rituel propre à chacun : échauffement, vérification du matériel obligatoire (au cas où on se fasse stopper ça serait couillon) petit tour au petit coin.... Bref on entre dans la course ! Le tout entouré de cuissots affûtés et mollets luisants car oui, dans la Drôme ça à l'air d'envoyer ! Un gros plateau est d'ailleurs annoncé sur la totalité des parcours proposés.


Les 23 et le 14 retrouvent juste avant le départ les 32 et 42. On monte sur la scène du podium pour pouvoir les prendre en photo. Il fait encore un peu frais mais le soleil brille, tout le monde a hâte d’être sur les parcours! Les 23 (course du TTN… autant dire que ça va se bagarrer !) et le 14 sont plus cool, ils partiront qu’à 8h15 et 8h30 mais par solidarité tout le monde est arrivés ensemble… enfin on attend toujours Camille et Laure qui nous annoncent que leur GPS ne les a pas emmenées à bon port et que leur départ est compromis… quel dommage… !


A 8h30 tous les SMAiens sont sur leur p’tit bout de chemin, les uns à fond car le parcours est court, les autres un peu plus cool car la distance est longue… Pierre nous raconte sa course : « c'est à mon tour de me placer sur la ligne de départ pour un début de course digne d'un cross court, tous à bloccccc, le parcours est agréable au fur et à mesure que l'on monte on aperçoit le Ventoux enneigé et entre deux respirations saccadées je m'adresse au mollet en face de moi : « eh oui ça grimpe pas mal, on en a de la chance hein !»

Puis c'est la descente pour rejoindre l'arche d'arrivée. Une descente technique mais très rapide (il y a un seul caillou qui traînait et je l'ai trouvé).
A l'approche de l'arrivée énormément de spectateurs, famille et amis attendant leurs champions respectifs, nous encouragent à relancer sur les derniers mètres restant au cas où le gars de derrière soit en train de faire une situation de fin de course extraordinaire !!! ».

Petit à petit, les SMAiens passent la ligne d’arrivée, tous avec un sourire jusqu’aux lèvres. Tout les parcours ont eu le droit aux vues grandioses tantôt sur les Baronnies et ses collines, tantôt sur le Ventoux et son manteau blanc. Qu’elle est belle cette Drôme! Finalement, pas de podium à attendre (même si certains n’étaient pas loin !) alors les premiers arrivés filent préparer le barbecue.

Après-midi à base de souche de vigne, vin, bières, tartes… et poche de glace… #ampoulequiillumineunevilleentière + #grosorteil ! L’ambiance est festive et les blagues fusent (merci aussi à notre Belge pour son avalanche d’humour !)*
Premières chaleurs, affalés sous le platane à surveiller le barbecue… ça a un bon goût d’été et personne à vraiment envie de rentrer… mais il faut y aller ! Le WE se termine et c’était de très chouettes moments à vivre tous ensemble ! On a tous qu’un mot à dire c’est : « A refaire ! »

​signé Chacha