A l’assaut du Ventoux

A l’assaut du Ventoux

Nous étions près de 1000 à prendre le départ du 46 km du Trail du Ventoux en ce dernier dimanche d’hiver, particulièrement radieux. Parmi tous ces coureurs, les plus grands noms du trail et de l’ultra trail étaient présents, Ludovic Pommeret, Xavier Thévenard, la liste est longue je m’arrête là ; et puis parmi tout ce monde, deux p’tits gars du SMA, Pierre dît la fusée, le frelon, le guépard, affûté comme jamais, confiant avec ses 1h24 au semi de la Grande Motte et Grégory, le diésel, l’endurant, affûté mais pas forcément confiant ni remis des 60 bornes du Vigan.

Un vrai régal cette course, faut dire que le soleil était au rendez-vous. Un terrain de jeu plus que varié, du sable, du caillou, de la neige, du verglas, des sous-bois, de la grotte. Et que dire du vent, un truc de ouf au sommet, pas trop de le temps de s’y attarder, dommage c’est beau mais beau ! Ils avaient raison les gars en disant que la course commençait au 20ème km, après l’ascension, ce n’est pas qu’une descente vers l’arrivée qui nous attend mais une succession de bosses raides et techniques (10 voire 15, je ne sais plus) et de descentes, raides aussi, un supplice pour les petits petons.

Mais on finit avec le smile jusqu’aux oreilles. Pierre a gazé, 5h37, 137ème, wahoo la bête de course, un futur grand, Grégory a géré, 6h21, 344ème. On l’a mouillé le maillot, le SMA était bien là, Forza !

Grégory