CRT : SAUTA ROC, Le retour d'Ulysse !!!

SAUTA ROC : LE RETOUR ULYSSE
 

Photos de Daniel B : https://share.orange.fr/#TjvGly46Qd3345f6203a
 

RESULTATS : ICI
 



9h du mat. 9°C. 600 fêlés sur la ligne de départ et les Pompom Girls chauffent l'atmosphère en attendant que Phebus daigne nous gratifier de ses rayons.

Au son du canon tous s'élancent à travers le village endormi. Dès le premier kilomètre la première difficulté cueille les plus intrépides.  10km et 500 m de D+ attendent nos fidèles guerriers. Heureusement le premier ravito aussi (pour ceux qui s'y arrêtent ...). 
S'enchaînent descentes techniques et montées abruptes, cailloux vicieux et racines tortueuses. 
Au bout de la troisième montée. Interminable. Le deuxième et dernier ravito se dresse tel un phare rédempteur au beau milieu de la tempête. Les pauvres pêcheurs s'agrippant aux cordages pour ne pas passer par dessus bord à chaque déferlante voient s'ouvrir devant eux l'abîme infini. 5km de slalom infernal qui mettent à rude épreuve les hommes et les chaussures (c'est important les chaussures en bateau). Et soudain. Alors que tout semble perdu. Au détour d'une vague, surgit de nulle part, tel un aigle noir. Le stade de foot. Jamais dans l'histoire de l'humanité les hommes n'ont été aussi heureux de voir apparaître cette étendue plate et herbeuse. L'envie de fouler cette prairie vierge redonne alors des ailes aux marins les plus mal en point. Et, rehaussant les haubans, ils tirent de leurs dernières forces l'énergie nécessaire pour rejoindre ce port salvateur où les attendent une horde de supporters galvanisés par tant de prouesses ! Oui ! Tels Ulysse revenant à Ithaque pour secourir Penelope (toute ressemblance avec des faits d'actualité n'est que fortuite) ils franchissent le Rubicon (oui. C'est César et alors ?) pour un repos bien mérité et un cake au légumes.
 
Un grand bravo à toutes et à tous ! Les runneurs, les runneuses ! Les podiums éternels et ceux qui les applaudissent ! 
 
Ce moment fut magique et l'ambiance magnifique comme toujours. Le SMA est grand. Par le sport et le coeur !
 
Emmanuel